Donald Trump et Twitter c’est fini et peut être pour toujours !

Twitter rompt définitivement les liens avec Donald Trump et bloque son accès à son compte à vie

Donald Trump, ses frasques, ses méthodes, ses polémiques n’auront plus jamais d’existence sur le réseau social Twitter puisque son compte est définitivement fermé.

Quatre années de présidence marquées par de nombreuses polémiques et récemment l’intrusion dans le Capitole par ses supporters auront suffi pour bannir définitivement Donald Trump de la plateforme Twitter.

Un des dirigeants de la célèbre plateforme s’est exprimé ce mois-ci et a été très clair dans ses propos. Il a expliqué que lorsque vous êtes retiré de la plate-forme, vous l’êtes que vous soyez commentateur, Directeur financier ou agent public.

C’est donc sans concession que Twitter a exclu l’ancien Président des États-Unis aujourd’hui succédé par Joe Biden.

Donald Trump un Président qui a déchaîné les passions

On peut aimer le détester, on peut adorer l’aimer, voire même l’idolâtrer ou le haïr, Donald Trump est incontestablement un Président qui marquera les esprits.

Ayant déchaîné les passions tout comme suscité l’indignation, le 45ème Président des États-Unis ne pourra plus exprimer ses colères sur le réseau social Twitter.

Certains trouveront cela normal au vu de son comportement, d’autres trouveront cela injuste, inapproprié et non justifié. Il n’empêche que chez Twitter les choses sont claires : plus jamais ça

La rupture est-elle si brutale ? Cela faisait un moment que Donald Trump prenait des positions allant à l’encontre de la charte du réseau social.

donald trump
donald trump twitter

Donald Trump et les réseaux sociaux, une longue histoire

Donald Trump né le 14 juin 1946 à New York. Homme d’affaires, animateur de télévision, homme d’Etat, ce milliardaire américain devient le 45ème Président des États-Unis le 20 janvier 2017.

Il a fait son entrée en politique en 1980

Sa candidature aux primaires républicaines de 2016 suscite de vives polémiques en raison de sa personnalité et de son discours ; il remporte cependant la désignation du parti malgré l’hostilité de l’appareil républicain. Il mène dès lors une campagne présidentielle atypique en s’appuyant sur une équipe et des moyens financiers réduits et en développant un usage intensif des réseaux sociaux.

En effet, Trump et les réseaux sociaux, c’est une longue histoire.

Sa victoire face à la démocrate Hillary Clinton  à l’issue de l’élection présidentielle déjoue la quasi-totalité des pronostics des médias, des instituts de sondages et des politologues.

Lors de son investiture, il devient le président américain le plus âgé de l’histoire américaine, le premier à n’avoir jamais exercé précédemment de fonction politique ou militaire, ainsi que le cinquième à avoir gagné l’élection présidentielle américaine tout en étant devancé dans le vote populaire. Sa communication est offensive et notamment tournée vers le réseau social Twitter. Par ce biais, il contribue à susciter très fréquemment des polémiques aux plans national et international. 

Briguant un second mandat lors de l’élection présidentielle de 2020, il affronte l’ancien vice-président démocrate Joe Biden au cours d’une campagne restreinte et marquée par les conséquences de la pandémie. Annoncé battu quelques jours après le vote, Donald Trump refuse de concéder sa défaite. Le 6 janvier 2021, l’assaut du Capitole— après qu’il a, lors d’un discours incendiaire, appelé ses partisans à marcher en sa direction, alors que le Congrès y était réuni pour certifier la victoire de Joe Biden — est considéré comme une insurrection ou une tentative de coup d’Etat, et entraîne de vives réactions à son encontre, jusque dans son parti.

La plupart de ses comptes sur les réseaux sociaux sont alors suspendus et il se voit banni de Twitter, tandis qu’une seconde procédure de destitution est lancée à son encontre. Cela fait de lui le premier président américain à être mis deux fois en accusation. Il n’assiste pas à l’investiture de son successeur, une première aux États-Unis depuis 1869. Twitter divorce définitivement de Donald Trump.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *